#21 Portrait d’étudiant-entrepreneur : Maxime Kauffmann

Maxime Kauffmann est diplômé d’un Master en Entrepreneuriat et Développement d’Activités à l’IAE de Metz.

Épicurien dans l’âme, Maxime est un jeune homme qui aime se distraire et rencontrer de nouvelles personnes. C’est d’abord pour répondre à un besoin personnel qu’est né son projet : centraliser en un seul et même lieu les événements qui se produisent en ville. Nancy Curieux était né.

Depuis 2016, l’association propose un agenda culturel, numérique et collaboratif, pour donner accès à la culture pour tous et par tous. Egalement composé d’un annuaire et d’une galerie photos, l’association a organisé son premier événement fin mai.

En mai 2017, Nancy Curieux proposait l’Epicurieux Festival, afin de promouvoir une trentaine d’initiatives culturelles locales. Les Nancéiens ont pu s’adonner à divers concerts, spectacles et expositions dispatchés dans 7 lieux de la ville. La programmation offrait des possibilités pour tous les goûts et pour tous les âges, permettant de créer du lien social.

Le prochain objectif de Nancy Curieux est la pérennisation de l’association grâce à la restructuration d’un nouveau modèle économique, avec la création d’un emploi. A plus long terme, l’étudiant-entrepreneur souhaite investir dans un local associatif afin de donner carte blanche aux membres et aux initiatives locales pour l’organisation de spectacles et de concerts à Nancy.

Toujours accompagné par le PeeL, Maxime incube aujourd’hui son projet au Paddock, espace LORnTECH du Grand Nancy.

#18 Portrait d’étudiant-entrepreneur : Clément Sargentini

Clément Sargentini, Les Mystères de l'EstLe PeeL permet aux étudiants bénéficiant du Statut Etudiant-Entrepreneur de travailler pleinement sur leur projet entrepreneurial. Découvrez Clément Sargentini, porteur du projet « Les Mystères de l’Est ».

Clément est étudiant en deuxième année de Master en Sciences Cognitives à l’UFR Mathématiques et Informatique de l’Université de Lorraine.

Passionné par les jeux de rôles et les nouveaux concepts ludiques, il œuvre en ce moment sur le premier Escape Room à Épinal, « Les Mystères de l’Est ».
Afin de tester son concept auprès d’un public ciblé, il a exposé son modèle durant les Imaginales à Épinal, en mai 2017.

Les visiteurs, invités à pénétrer sous son chapiteau, devaient résoudre des énigmes pour tenter de s’en échapper. En plus d’être ludique, le jeu favorise l’apprentissage grâce aux fonctions cognitives et sensorielles. Petits et grands, groupes d’amis comme familles y trouvent leur compte !

Suite à cette expérience, il espère à présent réunir des fonds d’investissement à hauteur de 30.000 euros pour financer son projet.

Grâce au PeeL et au Statut Etudiant-Entrepreneur, Clément a pu remplacer son stage de fin d’études par son projet entrepreneurial. En s’y consacrant à 100%, il souhaite démarrer son activité à Épinal en fin d’année.

Découvrez la page Facebook Les Mystères de l’Est

#17 Portrait d’un étudiant-entrepreneur : Paul Richard

Paul Richard de MadeVenture, étudiant-entrepreneur du PeeLPeux-tu te présenter ?

Je m’appelle Paul Richard, j’ai 21 ans et je suis actuellement en licence Professionnelle Responsable de Développement Commercial.

Avec mon associé, nous avons eu l’idée de créer MadeVenture durant notre première année de BTS. Nous devions créer une entreprise fictive et nous nous sommes pris de passion pour l’entrepreneuriat et ce projet. Ce projet a mis quelques temps à voir le jour concrètement mais depuis septembre 2015, nous nous sommes réellement investis dessus. Mon associé est, lui, en école de commerce à Toulouse.

Peux-tu nous présenter ton projet ?

MadeVenture est un site internet, donc une entreprise e-commerce. Après le “ras-le-bol” des BOX en tout genre, nous avons eu l’idée de créer un espace où chaque personne (particuliers ou professionnels) pourrait créer sa ou ses propres activités de loisir sur mesure.

Le client nous contacterait selon ses critères (type(s) d’activité(s), lieu(x), prix et dates) et nous lui proposerons les meilleures offres grâce aux meilleurs prestataires de services en adéquation parfaite avec la demande effectuée. Le but étant de satisfaire au mieux la clientèle mais également de satisfaire le prestataire de services car le client saura vraiment vers quel prestataire et quelle activité il se tourne. Nous devenons l’unique intermédiaire, nous traitons toutes les demandes faites par le client, de A à Z et bien sûr nous effectueront nous-même la réservation auprès du fournisseur, pour le client. Nous souhaitons offrir la possibilité aux clients de réaliser un montage vidéo des activités qu’ils auront réalisé. De plus, nous voulons enfin et surtout, promouvoir nos belles régions de France par l’intermédiaire des
diverses activités réalisées et des vidéos.

Que t’a apporté le PeeL ?

Le PeeL m’a apporté un réel suivi et c’est un appui important, ainsi qu’une forte motivation.

Quels conseils donnerais-tu à un entrepreneur qui veut se lancer ?

Pour tous les entrepreneurs qui veulent se lancer, vous devez croire en votre projet mais surtout en vous, accepter les critiques, elles sont là pour vous construire et construire votre projet.

Le mot de la fin ?

Notre projet mûri depuis plusieurs années, nous nous remettons toujours en question et nous voulons satisfaire au mieux nos clients et futurs clients!

Lien Facebook
Lien site web

#16 Portrait d’un étudiant-entrepreneur, Quentin Sense

Quentin Sense avec Questa, étudiant-entrepreneur du PeeLPeux-tu te présenter ?

« Je m’appelle Quentin SENSE, j’ai 25 ans. J’ai créé mon entreprise (QUESTA Medical Devices) il y a un an, pendant mon cursus en double diplôme « Entrepreneuriat » entre l’ICN Business School et l’IAE de Metz. »

Peux-tu nous présenter ton projet ?

« QUESTA est une entreprise spécialisée dans le sourcing, l’importation et la distribution de matériel médico-dentaire. Cette PME fête aujourd’hui, jour pour jour son premier anniversaire ! Et je dois avouer que c’est déjà une grande fierté.

En un an, nous sommes devenus le fournisseur de très nombreuses facultés et universités en France et à l’international, nous avons développé un catalogue dentaire, un catalogue Laboratoire, un catalogue Export et un catalogue Podologie.

Notre objectif principal est la mise en place de relation stable et durable avec nos clients, en leur proposant des solutions complètes : équipements, consommables, SAV, maintenance…

Il est certainement trop tôt pour tirer des conclusions, mais je suis satisfait d’être allé au bout du projet. Cette entreprise est jeune, dynamique, à l’écoute. Nos clients sont très fidèles et c’est une grande satisfaction. Nous avons de nombreux projets en cours et nous disposons du soutien de nos partenaires et fournisseurs. »

Quelles sont tes motivations à développer ce projet ?

« Avant tout la liberté, (même si cela semble complètement paradoxale puisque par certains aspects, on peut dire que personne n’est moins libre qu’un patron de petite entreprise). Mais je voulais avant tout faire vivre une idée, continuer sur un secteur qui me plaît, avec un associé formidable qui, pour la petite histoire était au départ mon boss (nous nous sommes rencontrés à l’occasion de l’un de mes stages et depuis, nous n’avons jamais cessé de travailler ensemble !). Nous évoluons au sein d’une équipe hyper soudée et dynamique, dans un cadre moderne et convivial. QUESTA est devenu au fil des jours une « vraie entreprise » et la développer est un challenge qui me pousse à me dépasser.

Chaque jour arrive avec son lot de surprises (plus ou moins bonnes), de défis… et je construis, sans cesse pour que cette entreprise grandisse ! « 

Que t’a apporté le PeeL ?

« Je me suis consacré à ce projet à plein temps directement pendant mes études, après les cours ce qui me laissait très peu de temps pour être attentif à ce qui se passait autour de moi (je sais, c’est mal !!)

Mais j’avais des amis au Peel, et j’ai eu la chance d’être formé par Mr Schmitt et selon le fameux précepte : « créer son entreprise sans business plan » (ce que j’ai fait, ça marche !!) »

Quels conseils donnerais-tu à un entrepreneur qui veut se lancer ?

« Tout est dans la question, « lancez-vous » ! Apprenez à analyser votre environnement, saisissez une opportunité et lancez-vous ! On n’a pas besoin d’inventer pour créer. Il faut seulement avoir du courage, de l’audace, un peu de chance aussi. Mais surtout, il faut savoir trouver les compétences, se constituer une équipe solide car on ne peut pas tout faire seul, au risque de faire des erreurs. »

Le mot de la fin ?

« N’ayez pas peur. Dans un contexte économique morose, dans lequel il semble au départ complexe de se faire une place, il faut oser, aller au-delà des préjugés et des craintes. Entreprendre, c’est partir d’une page blanche et écrire soi-même sa propre histoire ! « 

#15 Portrait d’un étudiant-entrepreneur, Irenee Sutter

Peux-tu te présenter ?

« Irénée, originaire de Metz, 20 ans. Je suis étudiant entrepreneur au PEEL depuis maintenant 2 ans. Je suis créateur et directeur de la marque de prêt à porter Twenty-Too made in France et dessinée à Paris. Notre marché actuel s’étend à la France et aux émirats arabes avec Dubai. De plus, je suis créateur et Président de Sutter Event, association à but non lucratif loi 1901, spécialisée dans l’évènementiel culturel et musical. »

Peux-tu nous présenter ton projet ? 

« Née d’une inspiration philosophique, la marque Twenty-Too crée, invente, conceptualise des modèles et des collections porteuses de sens, homme, mixte, puis femme. Tout d’abord le rapport avec le 2. La symétrie est un principe très important à mon sens. Pour qu’une chose existe, elle a besoin de son contraire. Nous avons le blanc, le noir – le plus, le moins – le bien, le mal – l’homme, la femme – le ying , le yang. L’équilibre permet la création. Voici l’historique du logo 22. Il représente des aspects de mon histoire et parcours personnel.

  • Ce sont deux cœurs séparés mais toujours liés, qui représentent l’amour que je porte à mes deux parents
  • Egalement un cintre pour le rapport à la mode, et les cintres d’expositions seront fabriqués en série très limitée de cette manière.
  • Puis un sablier pour mon rapport avec le temps, à travers lequel je suis en constante course au bonheur, sans « perdre » de temps. Tout faire avant de mourir. 
  • Aussi une coupe liée à mon rapport avec la victoire, qui m’a beaucoup apporté lors de ma section sport étude au lycée dans le Handball en national 2 à Metz. La détermination et le goût de l’effort m’ont été renforcés durant cette période.

« Créateur d’Identité », le vêtement fait partie de ces langages universels, à travers lequel nous laissons transparaitre notre personnalité. Dans un premier temps, 2 collections seront proposées sur un total de 6, afin d’englober l’univers de la symétrie, du 2, soit de Twenty-Too. Les deux premières collections sont « Illusion », style Dandy Chic, et « Réalité », style streetwear. À découvrir le 1er juillet lors de notre shop éphémère, au sein du TCRM Blida dans le cadre de la Metz Electronique. »

Quelles sont tes motivations à développer ce projet ?

« Je vis de ma passion, et fais ce que j’ai envie. Ces projets me correspondent et me permettent de partager ma créativité et au mieux d’en vivre. »

Que t’a apporté le PeeL ? 

« Le Peel m’a permis de partir d’une simple idée et d’en faire un projet concret, et ainsi surmonter les problèmes rencontrés. »

Quels conseils donnerais-tu à un entrepreneur qui veut se lancer ?

« De ne jamais oublier son rêve, et de toujours maintenir sa détermination au quotidien. »

Le mot de la fin. 

« Soyons jeunes, créatifs et entreprenants. »

Site 

Facebook